• Articles de presse

La génération Z change le monde de l’entreprise

Écrit par Béatrix Charlier le 27 avril 2018

Les jeunes de la génération Z, nés entre 1995 et 2000, ont d’autres attentes qui bouleversent les codes de l’entreprise.

Article rédigé par Émilie Étienne pour L’essentiel

Les jeunes actifs de la génération Z ont l’esprit d’entrepreneuriat. (photo: AFP)

Nés entre 1995 et 2012, les jeunes de la génération Z arrivent sur le marché du travail avec des valeurs et une culture d’entreprise novatrices.

Selon Béatrix Charlier, coach en entreprise, «ces jeunes sont des start-upers-nés. Le modèle entrepreneurial classique ne les intéresse plus, ils préfèrent créer leur boîte», et de préciser, «ils veulent travailler dans des entreprises innovantes, flexibles et attendent de leur employeur écoute, confiance et une autonomie d’action».

À la recherche d’un partenariat

Pour attirer cette génération, les entreprises sont face à un véritable défi, qu’elles ont déjà connu avec la génération Y. «Les « Y » (nés entre 1980 et 1995) avaient déjà initié un changement après la crise économique. Ils apportaient des valeurs de transparence et de plaisir au travail et s’opposaient au management usuel», dit Oriane Martin, consultante RH. «Les « Z » n’ont plus de désillusions et sont plus débrouillards, notamment avec les divers outils numériques».

La donne a donc encore changé. «Les employeurs doivent comprendre que les « Z » veulent un partenariat plutôt qu’une relation employeur-employé», souligne Béatrix Charlier.